C'EST FINI...

 

   Le 27 décembre, le 1er bataillon (BEAUMONT) est envoyé à Milan pour assurer les services de la base française, II y est rejoint le 11 janvier par le 2e bataillon (capitaine ROUSSEAU), le 30 janvier par la compagnie hors-rang et l'état-major du Régiment.

   Le 9 février, le lieutenant-colonel BAYLE quitte le Régiment.

   Du 20 au 23 février, le 138e s'embarque pour la France.

   Il débarque à Reims du 23 au 26 février.

Remise de décorations à Reims début 1919. Les honneurs sont rendus par le 138ème.

   Le 11 avril, le lieutenant-colonel RENARD prend le commandement du Régiment.

   Le 18 mai, le général BONFAIT, commandant la 23e D.I. appelé  à d'autres fonctions est remplacé par le général LEBOUC.

   Le colonel LEVANIER, commandant l'I. D./23; appelé au commandement de la 38e brigade, est remplacé par le colonel DE VIAL.

Quelques officiers du 138ème assistent au deffilé du 14 juillet 1919 à Reims.

Les 138ème et 338ème reviennent à Bellac qui fête leur retour.

Mais beaucoup trop ne rentreront plus:

Monument au morts de Bellac.
Monument au morts de Magnac-Laval.

  

Retour vers Historique 1914-1918